Propriétaire de voiture ou détenteur d’une carrosserie, il est important de se mettre en règle pour ne pas être surpris par les contre-visites et autres contrôles. Les autorités compétentes ne préviennent pas souvent avant de faire leur travail. Et si vous n’êtes pas en règle, cela peut valoir des amendes ou la sollicitation de votre assurance. Pour ne pas tomber dans ce piège, cet article vous propose une préparation au quotidien pour se tenir prêt. Découvrez ici les astuces et la conduite à tenir en carrosserie pour réussir le contrôle des autorités compétentes.

Phase préparatoire pour réussir le contrôle des autorités compétentes en carrosserie

Pour mettre toutes les chances de votre côté lors des contrôles des autorités compétentes, vous devez prendre soin de votre véhicule. Un entretien régulier est la clé pour réunir des arguments en votre faveur pendant les contrôles. Pour ce faire, vous devez insister sur un certain nombre de choses obligatoirement. Parmi ces choses, il y a :

– l’identification du véhicule : elle passe par la mise au point de vos plaques et la justification par présentation d’un certificat d’immatriculation. Cette partie est sensible, car si vous n’êtes pas en règle à ce niveau vous vous exposez à des amendes directement.

– signalisation et éclairage du véhicule : à ce niveau il faut vérifier si tous les équipements de signalisation et d’éclairage sont fonctionnels. Le klaxon et les différents feux et phares sont à surveiller. Ce sont en effet des éléments importants pour votre propre sécurité. Il est donc lourdement sanctionné par les autorités compétentes en cas de défaillance.

– l’état des vitres : c’est les premières choses qui accrochent quand on voit un véhicule en carrosserie. Leur état doit être bien protégé pour offrir une bonne visibilité au conducteur. Lors des contrôles, ce sont les fissures et la décoloration qui sont contrôlées à ce niveau.

– votre habitacle : c’est le moment de revoir l’emplacement de votre ceinture de sécurité. Également, vous devez voir si tous les sièges sont en place. À ce niveau c’est un contrôle intérieur qui se fait. Toutefois, les autorités compétentes ne le négligent pas. Alors, soyez prêts à retoucher votre intérieur véhicule avant le contrôle.

– le freinage : très indispensables, les freins sont des éléments importants dans une voiture. Défectueux, vous risquez les accidents dangereux. C’est l’une des premières choses à régler avant de passer au contrôle des véhicules en carrosserie. Pour être sûr, vous devez revoir les équipements de freinage quelques jours avant le contrôle des autorités.

– l’état des ouvertures du véhicule : il faut vérifier si toutes les parties qui s’ouvrent sur votre véhicule sont fonctionnelles. Les portières et le capot sont à revoir donc. Pareil pour les coffres qui peinent à s’ouvrir.

– l’état des pneumatiques : très importants, les roues et les pneus sont tenus d’être en bonne santé. Le gonflement doit se faire à la normalité et vous devez les protéger contre les déchirures majeures et les hernies.

Quelques conseils pour réussir votre contrôle chez les autorités compétentes

Pour ne pas vous exposer à des amendes lors des contrôles, vous êtes tenu de vous mettre en règle. Pour ce faire, votre véhicule doit aller en garage régulièrement. Ensuite, vous devez changer l’état de vos équipements qui ne répondent plus. Au besoin, vérifiez s’il n’est pas tant de faire passer votre véhicule dans une cabine peinture gonflable mobile pour renouveler la peinture. Aussi, votre permis doit être à jour et vous devez mettre en avant votre assurance pour justifier certaines réparations à venir. Il est aussi conseillé de demander l’avis d’un professionnel en carrosserie pour une visite technique de votre véhicule.

Votre préparation en amont vous garantira le succès pendant le contrôle des autorités compétentes. Vous aurez aussi la certitude que votre véhicule est en parfait état pour être utilisé.

 

Rate this post